FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA Index du Forum

FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA
FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA


Les coupes faim

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA Index du Forum -> La médecine sur le net -> Cabinet en ligne -> Astuces santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nihel Uzumaki
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2009
Messages: 879
Localisation: ANNABA
Féminin
Facebook: Nihel KAJIURA
Année d'étude: 3ème année
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,86
Remerciment: 755

MessagePosté le: Jeu 17 Fév - 20:33 (2011)    Sujet du message: Les coupes faim Répondre en citant

A grands renforts de publicité, de nombreux coupe-faim envahissent le marché. Mais attention, une partie de ces substances, les médicaments anorexigènes, sont à déconseiller en raison de leurs effets secondaires. Quant aux autres produits, ils peuvent apporter une aide… mais seulement dans le cadre d'un régime équilibré et suivi.
Isomérile, Pondéral, Anorex, Dospan, Dinintel… : depuis mars 2000, la commercialisation de ces médicaments anorexigènes est interdite sur tout le territoire européen. Selon les experts européens, ces coupe-faim peuvent entraîner des risques d'hypertension artérielle pulmonaire, une maladie grave et souvent mortelle.
L'Agence française du médicament aurait, pour sa part, identifié 120 cas d'hypertension pulmonaire consécutifs à la prise de coupe-faim. Ces médicaments qui contiennent des substances proches des amphétamines (fenfluramine, dexfenfluramine) n'ont pas vraiment disparu : il est toujours possible d'en trouver en vente sur Internet
Les "gélifiants"

Ce sont les produits les plus recommandables, car leur action sur la satiété est prouvée alors que les effets secondaires sont faibles. Leur principe est toujours le même.

Ils contiennent une substance capable d'absorber de grands volumes d'eau dans l'estomac et va former un gel, non assimilable par l'organisme, qui procure une sensation de rassasiement. La substance gélifiante peut être obtenue à partir de pomme, d'algues ou de plantes (guar, konjac, caroube, carraghénane). On trouve ces produits en pharmacie et parapharmacie sous un nombre impressionnant de marques (comme Natessance, Arkomedica, Naturoland).

Attention, ces coupe-faim peuvent aider dans le cadre d'un régime hypocalorique. Mais il ne doit s'agir que d'un coup de pouce ponctuel. Une utilisation prolongée peut en effet entraîner des troubles digestifs non négligeables. Il est nécessaire de modifier ses habitudes alimentaires, parallèlement à l'utilisation des coupe-faim.

Les "régulateurs d'appétit"

Ces coupe-faim appartiennent à la catégorie des compléments alimentaires (on en trouve notamment sous les marques Œnobiol ou Pileje). Ils contiennent des acides aminés (tyrosine ou tryptophane) impliqués dans le mécanisme de la satiété.

Ces acides aminés sont effectivement des précurseurs de neurotransmetteurs (comme la sérotonine) utilisés par le cerveau pour contrôler le rassasiement. Précisons qu'aucun effet secondaire n'a été constaté pour ces produits.
Les " excitants "

Distribués par de très nombreuses marques, les stimulants sont à base de plantes : guarana, ephédra, colanoot… mais plutôt à déconseiller. Ces plantes contiennent en effet des substances excitantes proches de la caféine qui peuvent, dans une moindre mesure, entraîner les mêmes effets que les amphétamines : certes une action "coupe-faim", mais aussi nervosité, insomnies, fatigue, voire, pour les personnes à risque, des troubles du rythme cardiaque

Des plantes de qualités différentes
Sous une même appellation peuvent se cacher des plantes de qualités très différentes.

Attention aux enfants
Pas de coupe-faim aux enfants en surpoids, tout au moins hors du contexte hospitalier. Les nutritionnistes expliquent en effet que, pour aider durablement un enfant à perdre du poids, le plus important consiste à lui permettre de modifier ses habitudes alimentaires.

Cet apprentissage, qui s'effectue le plus souvent avec l'aide d'un diététicien ou d'un médecin nutritionniste, passe notamment par une meilleure perception des sensations de faim et de satiété. L'utilisation de coupe-faim viendrait perturber cette rééducation fondamentale


Certains aliments sont des coupe-faim naturels. Nul besoin de pilules ni produits chimiques pour limiter son appétit ! Voici 7 coupe- faim naturels , aides minceur à adopter d’urgence en cuisine

1. Le blanc d’œuf

L’œuf est un coupe-faim naturel car il est concentré en protéines (12 %), des micronutriments longs à digérer, donc rassasiants. Des recherches ont démontré que leur ingestion stimule la synthèse du glucose (sucre) au niveau de l’intestin, ce qui déclenche le processus de satiété.
Astuce minceur : Manger un blanc d’oeuf dur avant un dîner entre amis peut permettre d’éviter de craquer à l’apéritif sans pour autant alourdir vos apports caloriques (il ne pèse que 55 calories). Mais attention, le jaune d’oeuf ne doit pas être au menu. Riche en graisses, il est particulièrement calorique : 293 calories !

2. Le poisson

Tous les poissons ont des vertus coupe-faim. Pourquoi ? Parce qu’ils renferment des protéines complètes longues à digérer. De plus, ces protéines agissent directement sur la partie du cerveau responsable de la faim, envoyant un message de satiété. "Les oméga 3, eux, améliorent l’utilisation du sucre par les cellules ce qui a pour effet d’augmenter les qualités rassasiantes des protéines", .
Astuce minceur : Contrairement à ce que l’on pense, les omégas 3 résistent à la cuisson. Cependant, ils restituent mieux leurs qualités lorsqu’ils sont mangés crus ou marinés. page précédente page
3. L’huile de pignon de pin

La consommation d’huile de pignon de pin stimulerait l’action des hormones chargées de véhiculer l’information "satiété" jusqu’au cerveau. L’huile couperait ainsi en partie l’appétit ! C’est en tout cas la conclusion de chercheurs américains après une étude menée sur 18 femmes en surpoids. Une demi-heure après l’ingestion d’huile de pignon, leur appétit aurait diminué d’un tiers !
Astuce minceur : Pensez à l’utiliser pour vos assaisonnements. Mais pas d’abus quand même (elle apporte 673 calories pour 100 gr).
4. La pomme

La pomme, qui ne contient qu’une petite cinquantaine de calories, a l’avantage d’être gorgée des fibres très particulières, les pectines. Elles ont la propriété de stabiliser le taux de sucre dans le sang, ce qui calme l’appétit. Mais ce n’est pas tout. Elles forment également un gel visqueux dans l’estomac qui, durant la digestion, piège les graisses consommées par ailleurs.
Astuce minceur : Mangez-la avec sa peau (après avoir pris soin de la laver). Elle est riche en fibres ! Cent grammes de pomme non épluchée apportent 3,7 g de fibres contre seulement 2,1 g si le fruit est pelé.

5. La pomme de terre
A la fois féculent et légume, la pomme de terre présente les avantages des deux familles : elle contient des sucres lents et des fibres. Les premiers, longs à digérer, sont forcément rassasiants. Ils se diffusent lentement et peuvent entretenir le sentiment de satiété jusqu’à 4 heures d’affilée. Quant aux fibres, elles ont l’avantage de gonfler et de prendre de la place dans l’estomac, ce qui limite les fringales.
Astuce minceur : Optez pour la cuisson à l’eau, à la vapeur ou au four. Ces cuissons limitent les calories (85 cal/100 g contre 405 cal/100 g sous forme de frites).


6. L’agar agar
Cette algue du Japon est un allié minceur de choix. Un, elle gonfle dans l’estomac et forme un gel qui capte les graisses et les sucres. Deux, non digeste, elle est éliminée avec ses "provisions" sans que l’organisme ne les stocke. Trois, riche en fibres, elle facilite le transit intestinal. Résultat : elle coupe la faim tout en réduisant les calories consommées !

15 mn avant de passer à table, boire une tasse de thé, de café ou de soupe additionnée d’une cuillère à café rase (soit 1 g) d’agar agar. Sans saveur, ni odeur, elle peut etre incluse facilement aux préparations (en dessous de 40 °C, elle se solidifie).
7. Les peptides de levure

Des études ont démontré qu’un mélange de peptides de levure entraîne une diminution de l’appétit supérieure à celle obtenue après consommation de protéines (viande, œuf, poisson…). Ces protéines stimulent le système nerveux central en déclenchant la synthèse de neuropeptides anorexigènes, ce qui a pour effet d’inhiber le centre de l’appétit dans l’aire latérale de l’hypothalamus. Il semblerait que les peptides de levure soient capables d’agir sur les centres de régulation à long terme…
Où les trouver ? On trouve ces peptides dans toutes les levures. Elles pourraient être commercialisées sous forme de poudre dans les mois à venir

********************************************************************************


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Fév - 20:33 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA Index du Forum -> La médecine sur le net -> Cabinet en ligne -> Astuces santé Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com