FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA Index du Forum

FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA
FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA


La vitamine D, nouvelle révolution thérapeutique face au VIH ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA Index du Forum -> La médecine sur le net -> L'@ctu médical
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nihel Uzumaki
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2009
Messages: 879
Localisation: ANNABA
Féminin
Facebook: Nihel KAJIURA
Année d'étude: 3ème année
Point(s): 138
Moyenne de points: 0,86
Remerciment: 755

MessagePosté le: Ven 16 Oct - 16:00 (2009)    Sujet du message: La vitamine D, nouvelle révolution thérapeutique face au VIH ? Répondre en citant

 
Nos arrière-grands-parents le savaient déjà, eux qui, pour ne pas en faire des rachitiques, forçaient leurs enfants parfois récalcitrants à avaler chaque jour leur cuillerée d’huile de foie de morue : la vitamine D, c’est bon pour tout. Il semble bien qu’ils avaient raison car, depuis ces années lointaines, la liste des affections attribuées (pour tout ou partie) aux carences n’a cessé de s’allonger : ostéoporose, maladie périodontale, diabète de type 1, certains cancers colorectaux ou prostatiques, myopathie, dépression etc. L’infectiologie n’est pas en reste, des déficiences ayant été associées à une large palette d’infections infantiles, pneumonies et atteintes respiratoires en tête. Williams et coll. ne préconisaient –ils pas, il y a déjà plus de 150 ans, l’huile de foie de morue dans la tuberculose pulmonaire ? La vitamine D (vit D), aujourd’hui reconnue comme un immunomodulateur puissant, capable d’améliorer l’immunité cellulaire et les capacités phagocytaires des macrophages, pourrait-elle jouer un rôle particulier dans la transmission materno-fœtale du VIH et la mortalité infantile associée ? Pour le savoir, S Mehta et coll., de l’Université Muhimbili de Dar es Salam, Tanzanie, ont étudié l’évolution des grossesses et la mortalité infantile de 884 femmes séropositives pour le VIH participant à un programme de supplémentation vitaminique. Aucune relation  n’a pu être établie entre les dosages de vit D et la survenue d’effets adverses, dont petit poids de naissance et prématurité. Cependant, en analyse multivariée, une faible vitaminémie (< 32 ng/ mL) pouvait être associée à une augmentation de 50 % (IC 95 % : 2 %- 120 %) de la transmission materno fœtale du VIH à 6 semaines, puis à un doublement du risque de transmission par le lait maternel. Les enfants des mères carencées avaient finalement un risque accru d’acquisition du VIH à toutes les étapes, in utero, intra partum et lors de l’allaitement ; en outre et enfin, les mères infectées et leurs enfants, quel que soit leur statut vis-à-vis du VIH, encouraient un risque plus élevé de décès que les autres…
La vit D, nouveau miracle de l’infectiologie, sinon plus ? C’est un peu ce qui ressort, entre les lignes, de l’article de S Mehta et de l’éditorial associé dans le même numéro du Journal of Infectious Diseases. Reconnaissant qu’après une période d’indécision, il est devenu un fervent partisan de la vitamine, Stephen Spector admet que les données de l’article de Mehta sont plausibles et tente de leur fournir une explication. Il lui paraît, grâce entre autres à des travaux réalisés pour la tuberculose, que les effets favorables de la vit D pourraient être pour partie dus à une optimisation des mécanismes d’autophagie, critiques pour le contrôle cellulaire de micro organismes aussi divers que Listeria monocytogenes, Toxoplasma gondii, Picornavirus, Flavivirus et autres Lentivirus (on notera d’ailleurs que l’infection des CD4 et des macrophages par le VIH induit une régulation négative de l’autophagie). Quoi qu’il en soit, il serait réellement extraordinaire que ce travail soit confirmé et que la vit D, produit aussi peu onéreux qu’accessible à tous, devienne l’un des moyens les plus efficaces d’alléger la charge ("burden") que fait peser le VIH sur les populations qu’il infecte.



Dr Jack Breuil


Mehta S et coll. Perinatal outcomes, including mother to child transmission of HIV, and child mortality and their association with maternal vitamin D status in Tanzania. J infect Dis., 2009 ; 200 : 1022-30. Spector SA : Vitamin D earns more than a passing grade. J infect Dis., 2009 ; 200 : 1015-16
********************************************************************************


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Oct - 16:00 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FAC-MED forum de la faculté de médecine ANNABA Index du Forum -> La médecine sur le net -> L'@ctu médical Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com